Article publié le 02 Janvier 2021 17:00:00
par Sophie CHAUDEY

Paco, un chien né sous une bonne étoile

En ce début d’année, nous avons eu envie de vous partager la belle histoire du chien Paco mêlant espoir, amour et joie de vivre… tout ce que nous vous souhaitons pour 2021 !  

Paco est un rescapé. Cela fait un an tout juste que sa vie a basculé, pour le pire, et pour le meilleur. En janvier 2020, ce jeune labrador alors âgé de 9 mois est heurté par une voiture en région parisienne. Ses blessures sur le train arrière sont larges et profondes et l'animal est emmené d'urgence dans une clinique vétérinaire. Le verdict tombe. Paco est touché à la moelle épinière et ses propriétaires n’ont pas les ressources nécessaires pour le faire soigner. Démunis, ils ne savent comment sauver Paco.

Après plusieurs semaines, aucune solution n’est trouvée et la clinique décide de faire appel à la fourrière, condamnant ainsi Paco à une euthanasie certaine. Ému par le sort du malheureux chien, un jeune vétérinaire remplaçant partage cette histoire avec son entourage. L’efficacité des réseaux sociaux fait le reste. La sœur du soignant publie un post sur sa page Facebook afin de trouver une solution pour « sauver Paco ». Largement relayé à travers la sphère de la protection animale, ce SOS finit par arriver aux oreilles de la bonne personne : Vanessa Myotte-Pin, présidente de l’association Un cœur sur pattes en Saône-et-Loire (71).

Un sauvetage in extremis

Le sauvetage de Paco s’organise alors in extremis, la veille de la venue de la fourrière. « Un soir, je reçois un tas de notifications sur mon téléphone. Plusieurs de mes connaissances, qui avaient découvert l’histoire de Paco sur Facebook, me contactaient pour savoir si on pouvait aider ce chien » se souvient Vanessa avec émotion. Touchée au cœur par le sort de Paco, Vanessa se démène pour obtenir les contacts des propriétaires de l’animal. « Il était 22 heures quand je les ai appelés. J’ai réussi à les convaincre de signer un certificat d’abandon pour que l'association puisse prendre en charge Paco. Dès que j’ai obtenu leur accord, j’ai appelé le vétérinaire de garde de la clinique. »

Vanessa Myotte-Pin se réjouit des incroyables progrés de Paco - DR
 

« On n’a pas fait tout ça pour rien ! »

Dès le lendemain, il a fallu trouver une solution pour prendre en charge l’animal, Vanessa et sa famille habitant à 4 heures de route de la clinique. Le jeune vétérinaire a une nouvelle fois contribué à la survie de Paco. Il a fait appel à des amis étudiants de l’école vétérinaire de maison Alfort pour récupérer Paco. « Ils l’ont endormi pour lui faire passer un scanner, détaille Vanessa. Lorsqu’ils m’ont appelé pour me communiquer les résultats ce n’était pas joyeux. Paco n’avait que 1% de chance de pouvoir remarcher un jour. Ils m’ont demandé s’il fallait le réveiller … Je me suis dit « ce n’est pas possible, on n’a pas fait tout ça pour rien ! ». C'est à ce moment-là que j'ai décidé de prendre Paco à mon domicile, en tant que famille d'accueil. » 

Avec le plus jeune de ses trois enfants dans la voiture, Vanessa fait alors l’aller-retour en une journée pour récupérer Paco à Maison Alfort. Elle sait que les soins nécessaires à l’animal sont lourds, mais grâce à une cagnotte en ligne, des fonds sont récoltés. Et Paco se rétablit peu à peu. Il a d’abord fallu un suivi vétérinaire quotidien pour soigner ses plaies. Une fois ses blessures cicatrisées, Paco a suivi des séances d’hydrothérapie deux fois par semaine pendant deux mois. S’il ne peut toujours pas marcher aujourd’hui, il tient désormais sur ses quatre pattes.

« Né sous une bonne étoile »

« Paco a fait beaucoup de progrès depuis son accident » se réjouit Vanessa qui précise toutefois que le jeune labrador est loin d’avoir retrouvé sa vie d’avant. « Il a toujours besoin de beaucoup de soins et d’attention, notamment parce qu'il est incontinent. Nous sommes obligés de lui mettre des couches la nuit, et nous lui avons installé « une chambre » sur mesure dans notre salle de bain, avec un matelas anti-escarres qui nous a été donné par une dame qui voulait se séparer du sien. A chaque fois que nous avons eu besoin de quelque chose pour Paco, le hasard nous a permis de le trouver. Je crois que malgré tout ce qui lui est arrivé, Paco est né sous une bonne étoile.»

Ainsi, dès que Paco a été assez fort pour tenir sur ses pattes, Vanessa s’est mise en quête d’un chariot pour permettre au chien de se déplacer seul. « Peu de temps après avoir posté l’annonce, une personne m’a contactée pour me dire qu’elle pouvait me donner le chariot de son chien qui venait malheureusement de mourir. C’était exactement la bonne taille et la marque adaptées aux besoins de Paco ! » Une chaîne de solidarité s’est également organisée à travers la France pour fournir des couvertures ou des couches au « petit Paquito » comme l’appel certains de ses « fans » sur les réseaux sociaux. « Il reçoit aussi beaucoup de peluches, avec lesquelles il adore jouer sans jamais les déchiqueter » s’amuse Vanessa.

« Son handicap est devenu ma force à moi »

 

Paco dans sa nouvelle famille

Aujourd’hui Paco a un an et trois mois. Grâce aux soins de Vanessa et de son mari, il continue les séances d’hydrothérapie dans la rivière, à proximité du village dans lequel la famille habite. « Le but, pour le moment, est de continuer à muscler ses pattes et d’éviter l’atrophie, explique Vanessa. Alors qu’il y a un an on lui donnait à peine 1% de chance de pouvoir remarcher un jour, aujourd’hui son équipe de soigneurs est beaucoup plus optimiste. » Depuis la guérison de ses plaies, Paco coule des jours heureux dans sa nouvelle famille. « Il dégage une vraie joie de vivre. Grâce à son chariot, il court à fond la caisse. On fait des parties de foot avec lui, du roller, on l’emmène au skatepark du village… Paco est vraiment porteur d’espoir. Il est heureux de vivre et son handicap est devenu ma force à moi. Il me pousse à me surpasser. Le comportement de Paco est une belle leçon de vie pour nous tous » conclut Vanessa, qui ne regrette pas un instant d’avoir croiser la route de son Paquito.

 

Si vous souhaiter venir en aide à Paco et aux autres animaux de l'association Un coeur du pattes, retrouvez cette annonce ici