Questions auxquelles on peut apporter une réponse

A propos de Solidarité Animal

Qu’est-ce que Solidarité-Animal ?

La plateforme Solidarité-Animal a été créée au printemps 2018 par les équipes de Buena Media Plus. Cette entreprise, fondée en 2005 par Bernardo Gallitelli, est spécialisée dans l’édition plurimédia de contenus relatifs à l’animal de compagnie. Elle a rejoint, depuis juillet 2019, le groupe 1Healthmedia, spécialiste de la santé humaine et animale.

Le but de cette plateforme est de mettre en relation les refuges et associations qui recueillent des animaux avec ceux qui veulent les aider, tant matériellement que physiquement en contribuant à des tâches comme le nourrissage des animaux, le nettoyage des bâtiments et enclos, le transport des animaux, etc.

Pourquoi s’inscrire à Solidarité-Animal en, tant que refuge ou association ?

Le manque de moyens tant financiers qu’humains est une bonne raison de s’inscrire sur la plateforme. Cela vous permet de faire connaître vos besoins auprès des membres de Solidarité-Animal et de trouver les personnes qui peuvent vous aider gratuitement. Un outil de géolocalisation vous permet même de trouver les personnes désireuses d’apporter une aide les plus proches de votre structure.

Trois raisons de s’inscrire si vous êtes un refuge, une association :

  • C’est gratuit, les personnes qui répondront à votre appel s’engagent à ne pas demander de rémunération
  • C’est rapide : votre annonce une fois publiée est immédiatement visible par tous les membres et les non-membres qui n’ont plus qu’à s’inscrire pour répondre à votre appel
  • Vous trouvez l’aide qu’il vous faut : en précisant votre demande dans votre annonce, vous trouvez le profil qui correspond à l’aide que vous attendez. Vous pouvez consulter le profil des membres pour en savoir plus sur leurs compétences, leurs expériences, et autre.

Si vous voulez en savoir plus sur la conduite à tenir en tant que refuge ou association, cliquer ici.

Pourquoi s’inscrire en tant que particulier ?

Vous avez du temps, la passion des animaux et vous voulez aider ? Solidarité-Animal est l’endroit idéal pour conjuguer les trois. Sans cette plateforme, il est parfois difficile de trouver où et comment prêter main forte à des structures qui en ont besoin. L’outil mis en place vous permet :

  • D’avoir accès aux refuges et associations près de chez vous. Leur fiche descriptive vous donne une idée des animaux qu’ils accueillent, de leur localisation et des besoins qu’ils ont.
  • De faire connaître votre volonté d’apporter une aide, de la préciser tant dans le temps (un calendrier est proposé) que dans le secteur (service, matériel, argent…).
  • De connaître les besoins en temps réel et de pouvoir agir le plus vite possible pour le bien-être et le confort des animaux.
  • De valoriser vos compétences et de les transmettre, pourquoi pas, à des personnes qui n’ont pas les moyens financiers ou temporels de s’y former.
  • De rencontrer des gens qui partagent la même passion que vous pour les animaux, en particulier les plus faibles d’entre eux.
  • D’être au contact des animaux et de leur donner tout l’amour que vous avez pour eux.

Si vous voulez en savoir plus sur la conduite à tenir en tant que particulier, cliquer ici.

Pourquoi s’inscrire en tant qu’entreprise ?

Les entreprises, petites, moyennes ou grandes, sont régulièrement sollicitées par les refuges et associations pour leur venir en aide en leur fournissant de la nourriture et du matériel. Solidarité-Animal permet de trouver facilement et auprès de leurs magasins, hangars ou sociétés les refuges qui ont besoin d’elles, et de connaître leurs besoins.

S’inscrire sur Solidarité-Animal permet aux entreprises :

  • De faire savoir qu’elles peuvent aider près de leurs locaux
  • De connaître les besoins autour de leurs locaux
  • De mettre à la disposition de refuges leurs compétences et savoir-faire, de vider des stocks d’invendus ou de fin de collection, de participer à la vie collective de leur agglomération
  • C’est aussi une belle manière de promouvoir leur activité et leur savoir-faire car ces opérations de solidarité sont souvent relayées dans la presse locale.

Si vous voulez en savoir plus sur la conduite à tenir en tant qu’entreprise, cliquer ici.

S'inscrire

Comment s’inscrire ?

L’inscription sur Solidarité-Animal est totalement gratuite. Elle est ouverte à toutes les personnes majeures. Les mineurs peuvent avoir un compte mais ils seront sous la responsabilité de leur tuteur légal dans le cadre de l’utilisation du site et des structures auxquelles l’aide est proposée.

L’inscription se fait en page d’accueil du site, en cliquant sur l’icône représentant un personnage, puis sur « créer un compte gratuit ». Il faut ensuite choisir le groupe auquel on appartient : particulier, refuge (ou association) ou entreprise.

- Si on est un refuge : celui-ci doit être immatriculé au R.N.A. (Registre National des Associations) et disposer d’un numéro de Siret. Le refuge doit disposer d'une adresse email de contact. A l'issue de la procédure d'inscription, un email sera envoyé afin de confirmer l'inscription. Le refuge pourra alors accéder à son espace, compléter ses informations et obtenir le document à nous retourner. La validation de l'inscription du refuge nécessite le renvoi d'un document PDF (fourni dans l'espace refuge). Ce document doit-être dûment rempli et signé par le représentant légal de l'association.

- Si on est un particulier : il faut remplir la fenêtre qui s’ouvre et suivre les instructions.

- Si on est une entreprise : il faut indiquer un e-mail, son numéro de Siret et son code postal avant de pouvoir poursuivre.

Si vous voulez en savoir plus sur la conduite à tenir en tant qu’entreprise, cliquer ici.

Puis-je m’inscrire plusieurs fois ?

Non. Un seul compte peut être ouvert par un membre , qu’il soit particulier, refuge ou entreprise. Un refuge s’identifie au nom de la structure, pas d’un membre du personnel. Il peut le faire mais pour son propre compte, en tant que volontaire pour une autre structure si cela lui dit.

Une entreprise ouvre un compte au nom de la société, pas d’un membre du personnel. Mais un membre du personnel peut ouvrir un compte à son propre nom pour proposer son aide en tant que particulier.

L’ouverture d’un compte pour un mineur doit se faire avec l’accord du représentant légal du dit mineur.

Dois-je être majeur ?

Non. Mais lorsqu’on est mineur, le bénévolat n’est possible qu’avec l’accord du représentant légal. C’est pourquoi un mineur pourra ouvrir un compte sur Solidarité-Animal, mais d’une part il ne devra pas mentir sur son âge, d’autre part, il devra être accompagné de son parent représentant légal lors de sa première visite au refuge où il propose son aide.

La plateforme rejette toute responsabilité en cas de non respect de ces conditions d’inscription et de participation lorsqu’il s’agit d’un membre mineur.

Puis-je choisir l’aide que je veux apporter ?

Bien sûr. C’est le principe de la plateforme Solidarité-Animal qui permet à chacun de préciser le type d’aide qu’il souhaite apporter mais aussi le temps pendant lequel il le fera, la période et à qui il veut en faire profiter.

Vous pouvez préciser tout cela dans votre profil lors de votre identification en indiquant par exemple si vous souhaitez être en contact uniquement avec les chats, uniquement avec les chiens, avec d’autres animaux ou si cela vous est égal.

Nous vous invitons même à donner le plus de renseignements possibles afin que les refuges ou associations sachent dans quel cadre ils peuvent vous accueillir et faire appel à vous. Plus vous donnerez de renseignements, plus votre aide sera ciblée et correspondra à ce que vous voulez ou pouvez faire.

Pourquoi dois-je indiquer mon sexe et mon âge ?

Ces deux informations peuvent être utiles pour le refuge ou l’association qui est intéressé par votre profil afin de ne pas vous confier une tâche qui serait inadaptée en raison de votre capacité physique qui peut dépendre de votre âge et de votre sexe, sauf si vous précisez que vous pouvez le faire sans problème. C’est pourquoi il convient de ne pas mentir sur ces deux critères…

Puis-je décider à qui je veux apporter de l’aide (ou en recevoir) ?

Bien sûr. La plateforme est un lieu où chacun est libre de faire appel ou non à ceux qui proposent un service sans avoir à se justifier. Il n’y a aucune obligation, par exemple, à aider le refuge qui a besoin de l’aide spécifique qu’un particulier ou une entreprise propose ou la structure qui est la plus proche géographiquement du particulier ou de l’entreprise.

De la même manière, un refuge ou une association n’est en rien obligé(e) de prendre le volontaire ou l’entreprise le plus proche géographique ou qui propose l’aide pour laquelle il a posté une annonce.

Comment savoir à qui j’ai affaire ?

Chaque membre dispose d’une fiche profil qu’il peut compléter comme bon lui semble. Il s’engage à donner des informations exactes, mais il n’est par exemple pas obligé de mettre une photo d’identité.

Evidemment, Solidarité-Animal invite ses membres à donner le plus d’informations possibles dans le cadre dédié, notamment à préciser des interventions ou des collaborations déjà réalisées. Aucun commentaire n’est possible ni des refuges envers les particuliers ou entreprises, ni des particuliers et entreprises envers les refuges afin de ne pas exposer la plateforme à des risques de diffamations, d’insultes ou à la propagation de rumeurs.

Nous recommandons aux personnes de se mettre en relation soit par mail, soit par téléphone. Il n’y a aucune obligation de communiquer ses coordonnées téléphoniques, mais une messagerie propre à Solidarité-Animal permet d’entrer en contact avec la personne de son choix.

Dois-je fournir des pièces pour m’inscrire ?

En tant que particulier et en tant qu’entreprise, non. La fiche d’identification lors de la création de compte doit contenir des informations exactes. Comme il n’y a pas de rémunération, ni de contrat, si ce n’est moral entre les parties, rien n’oblige à donner des pièces justifiant de son identité ou situation.

En revanche, les refuges et associations doivent justifier de leur statut en retournant un formulaire d’inscription envoyé par la plateforme au moment de la création de compte. Sans le retour, dument signé par le responsable, de cette fiche justifiant du statut de l’association, le compte ne sera pas activé.

Ces précautions sont une garantie que la plateforme ne soit pas utilisée par des personnes ou entreprises qui n’ont rien à voir avec la protection animale.

Si je suis un particulier

Puis-je proposer plusieurs aides ?

Bien sûr. Mais une annonce postée doit proposer une seule aide. Si vous envisagez d’être multitâches, il faut le préciser dans la fenêtre où vous pouvez librement vous exprimer. Si les aides ou services que vous proposez sont détaillés dans les rubriques de la fiche « Nouvelle annonce », il est plus opportun de faire une annonce par service.

Par exemple, faites une annonce si vous souhaitez aider au nettoyage des boxes du chenil, et une seconde si vous proposez de donner du matériel (couvertures par exemple).

Cela permettra à un refuge ou une association de répondre au service ou à l’aide dont il a besoin et de permettre à un autre de profiter d’une aide ou d’un service qu’il ne retiendrait pas.

Dois-je apporter le matériel que je me propose à donner ?

Oui. Le principe de Solidarité-Animal est d’apporter une aide, un service, du matériel, gratuitement à la structure de votre choix. Le refuge ou l’association ne doivent pas voir conditionner cette aide à une participation financière.

Evidemment, il peut y avoir des exceptions à cette règle si et seulement si c’est le bénéficiaire de l’aide ou du bien que vous apportez qui le propose. La plateforme Solidarité-Animal n’entrera d’aucune manière dans un arbitrage de conflit sur le transport d’un bien proposé.

Si je propose de transporter un animal, dois-je avoir une assurance spéciale ?

Non, si le transport ne concerne qu’un animal, chat ou chien. L’assurance souscrite pour votre véhicule suffit.

Mais attention, l’animal ne doit pas être en liberté dans le véhicule. Il doit être dans une cage de transport, pour un chat ou un chien, placée dans le coffre de votre véhicule ou arrimée si vous la déposez sur un siège (il faut glisser la ceinture de sécurité dans la poignée de la cage et s’assurer qu’elle est bien maintenue).

Si le chien est installé sur la banquette arrière, il doit être équipé d’un harnais attaché à la boucle de la ceinture de sécurité.

Concernant les chiens catégorisés, dits dangereux, une réglementation précise leurs déplacements et transport.

Qui sont les chiens catégorisés, dits dangereux ?

  • La catégorie 1 concerne les chiens dits d'attaque. Ils sont issus de croisements. Ils sont « typés » staffordshire terrier ou american staffordshire terrier (chiens dits pitbulls), mastiff (chiens dits boerbulls) et tosa.
    Il est interdit de les acheter, vendre, donner, de les importer en France. La personne ayant acquis un chien d'attaque, avant l'application de la réglementation sur les chiens dangereux en 2010, doit détenir un permis de détention. Si le chien a moins de 8 mois, un permis provisoire est délivré.
    Ces chiens ne peuvent pas accéder aux transports en commun, dans les lieux publics et dans les locaux ouverts au public, en dehors de la voie publique. Ils ne peuvent pas non plus demeurer dans les parties communes des immeubles collectifs.
    Ils doivent être obligatoirement stérilisés pour les mâles et femelles (attestation par un certificat vétérinaire). Ils doivent aussi être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique et dans les parties communes des immeubles collectifs. Le propriétaire doit posséder une carte d'identification délivrée par la société centrale canine (SCC) ou l’I-CAD.
  • La catégorie 2 concerne les chiens dits de garde et de défense. Ils sont de race staffordshire terrier ou american staffordshire terrier, rottweiler, tosa ou assimilables par leur morphologie aux chiens de race rottweiler, sans être inscrits au LOF.
    Ces chiens doivent être obligatoirement muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique, dans les transports en commun, dans les lieux publics et, plus généralement, les locaux ouverts au public, dans les parties communes des immeubles collectifs. Celle-ci doit aussi avoir la carte d'identification délivrée par la société centrale canine (SCC) ou la société I-CAD.

Texte de loi référent pour les chiens dits de catégorie : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1839

Si je transporte une personne qui accompagne un animal, dois-je souscrire une assurance spéciale ?

Non. Si votre véhicule est assuré, votre assurance couvre le transport des passagers qui montent dans votre véhicule comme pour les membres de votre famille. En cas d’accident, c’est l’assurance du conducteur qui prend en charge les dommages matériels et corporels pour l’ensemble des occupants du véhicule, si toutes les conditions ont été respectées (nombre de passagers, règle de sécurité).

Si je suis allergique aux chats ?

Dans votre fiche d’inscription, nous vous permettons de préciser l’espèce qui a votre préférence (chien ou chat). L’espace dédié à une description plus longue vous donne aussi l’occasion d’expliquer plus longuement le type d’animal que vous voulez côtoyer et de justifier (ou non) votre préférence. Il suffit de le rappeler ou le préciser au refuge ou à l’association qui vous contacte ou que vous contactez si ces derniers n’y ont pas prêté attention.

Quelles sont les conditions pour devenir famille d’accueil via la plateforme Solidarité-Animal ?

Ce seront celles du refuge ou de l’association auprès desquels vous faites cette proposition. La plateforme Solidarité-Animal ne se substitue pas aux règlements intérieurs des structures qui déposent des annonces.

Solidarité-Animal ne peut en aucune manière être un arbitre en cas de conflit.

Quelles sont les conditions pour adopter un animal via la plateforme Solidarité-Animal ?

Ce seront celles du refuge ou de l’association auprès desquels vous souhaitez adopter un chat, un chien ou tout autre animal. La plateforme Solidarité-Animal ne se substitue pas aux règlements intérieurs des structures qui déposent des annonces, et n’est en rien un arbitre sur les contrats d’adoption, leurs conditions et leur coût.

Puis-je demander à être rémunéré pour une tache que je n’ai pas prévue ?

Non. Le principe de la plateforme Solidarité-Animal est la GRATUITE des services et des biens proposés. Vous vous engagez GRATUITEMENT sur un service que vous décidez et en informez le refuge ou l’association.

Si le refuge ou l’association auprès desquels vous agissez vous demandent un autre service que celui que vous avez initialement proposé, c’est à vous et à vous seul de l’accepter ou non. Mais votre accord ne doit aucunement être conditionné à une rémunération.

De votre côté, vous ne pouvez pas proposer un service, autre que celui pour lequel vous avez pris contact, en le conditionnant à un règlement. La plateforme Solidarité-Animal n’a pas vocation à générer une activité commerciale ou salariale entre les membres.

Quel lien de subordination aurai-je avec le refuge ou l’association ?

Le bénévole n’est soumis à aucun lien de subordination juridique. Sa participation est volontaire : il est toujours libre d’y mettre un terme sans procédure ni dédommagement. Il est en revanche tenu de respecter les statuts de l’association, ainsi que les normes de sécurité dans son domaine d’activité.

Vous pouvez trouver ici le guide du bénévole qui vous informe de ses droits : https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/guide_du_benevolat.pdf

Puis-je refuser de rendre un service que je n’ai pas mentionné dans mon offre ?

Bien sûr. Aucun lien de subordination juridique ne contraint le bénévole à accomplir une tâche qu’il n’a pas envie de faire, ni de consacrer un autre temps que celui prévu par lui-même à la tâche ou la mission pour laquelle il s’est engagé.

Vous pouvez trouver ici le guide du bénévole qui vous informe de vos droits : https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/guide_du_benevolat.pdf

Comment contacter un refuge, une association ?

En consultant les annonces, vous pouvez choisir celle qui vous correspond. En cliquant sur cette annonce, vous pouvez contacter le refuge ou l’association de deux façons :

  • Soit directement par téléphone ou par mail si le refuge ou l’association a autorisé Solidarité-Animal à les communiquer.
  • Soit en cliquant sur « Contacter le refuge » via la messagerie du site. Le refuge recevra votre mail et vous répondra sur votre espace membre ou aux coordonnées que vous lui aurez indiquées.

Si je suis un refuge

Comment trouver une aide ?

C’est simple.

Si vous n’êtes pas encore membre, allez dans l’espace « Refuge ». Vous pouvez alors soit consulter les annonces, si vous voulez voir ce qui est déjà proposé comme aide ou service, soit chercher des volontaires et consulter des profils de personnes auxquelles vous pouvez soumettre une demande si leurs compétences correspondent à l’aide ou au service que vous attendez. La plateforme vous permet d’indiquer la distance de votre recherche (plus ou moins proche de vous).

Mais il vous faudra vous inscrire GRATUITEMENT pour entrer en contact avec les membres déjà inscrits. Pour cela, vous devrez créer votre compte membre (sans aucun engagement) dans l’espace en haut à droite du site.

Puis-je poster plusieurs annonces ?

Oui, une fois que vous êtes inscrit sur Solidarité-Animal. Autant que vous le souhaitez, mais une annonce à la fois afin que chacune soit visible individuellement. Vous augmentez ainsi vos chances de trouver une personne qui pourra y répondre.

Vous devez bien préciser la rubrique à laquelle chaque annonce renvoie car cela facilite la recherche des autres membres de Solidarité-Animal: services, biens et matériels, familles d’accueil, parrainages, adoptions…

Pensez à supprimer l’annonce une fois qu’un membre y a répondu favorablement et que vous avez conclu avec lui.

A combien d’annonces puis-je répondre ? A combien de bénévoles puis-je faire appel ?

A autant que vous le souhaitez et que nécessaire et que vous pouvez accueillir. Il n’y a pas de limite à l’accueil de bénévoles pour aider dans un refuge ou une associations. Certains donnent une ou deux heures, d’autres une journée, ou même plusieurs, voire un temps plein.

Puis-je refuser une aide qui m’est proposée ?

Bien sûr. Si aucun lien de subordination n’est prévu dans le statut de bénévole, l’association qui fait appel à lui est libre d’accepter ou non une aide ou un service qui n’a pas été prévu au départ. Le statut du bénévole ne le dispense pas par ailleurs de respecter les statuts de l’association dans laquelle il œuvre, ainsi que les normes de sécurité dans son domaine d’activité.

Pour en savoir plus, consulter : La Charte de Bénévolat et la signature d'une Convention d'engagements réciproques cliquer ici

Si je suis une entreprise

Comment proposer une aide ou du matériel à un refuge ou une association ?

Si vous n’êtes pas encore membre, allez dans l’espace « Entreprise». Vous pouvez alors soit consulter les annonces si vous voulez voir ce qui est déjà demandé comme service ou matériel, soit chercher des refuges ou associations pour consulter leurs fiches et avoir une idée de leurs besoins. La plateforme vous permet de concentrer votre recherche sur un périmètre plus ou moins éloigné de votre entreprise.

Pour entrer en contact avec un refuge ou une association, il vous faudra impérativement vous inscrire GRATUITEMENT. Pour cela, vous devrez créer votre compte membre (sans aucun engagement) dans l’espace en haut à droite du site.