Article publié le 11 Septembre 2020 09:00:00
par Sophie CHAUDEY

Un nouveau « pic » d'abandons attendu pour l’automne

Depuis le déconfinement, les refuges font face à une recrudescence d’abondons qui se sont poursuivis pendant l’été. En cette rentrée, la période à venir de reproduction des chats fait craindre aux associations un nouveau débordement. 

« On a peur que ça recommence ». Florian Chavignaud, président et fondateur de Pet's Rescue France, entame cette rentrée avec inquiétude. Alors qu’avec les bénévoles de son association, ils se sont démenés depuis le 11 mai, date du déconfinement, pour prendre en charge un grand nombre d’animaux abandonnés, mais aussi maltraités ou négligés, la période à venir s’annonce tout aussi difficile à gérer.

Faire face aux abandons de chatons

Outre le contexte sanitaire incertain avec lequel il faut composer, Pet’s Rescue France se prépare à accueillir un surcroît de chatons, la saison de reproduction des chats débutant au début de l’automne. Outre les chats errants non stérilisés qui vont mettre bas, l’association s’attend ainsi à un nouveau « pic » d’abandons de la part de propriétaires dépassés.

« Pour faire face, nous avons besoin de familles d’accueil, de croquettes pour chatons et de litières, et toujours de dons pour faire vivre notre association et financer des campagnes de stérilisation » détaille Florian Chavignaud, qui espère pouvoir continuer à prendre, à la charge de l’association, les frais vétérinaires et une partie des frais alimentaires. 

Développer un réseau de bénévoles

Créée en 2018, l’association Pet’s Rescue France, qui fonctionne uniquement en familles d’accueil, lutte contre la maltraitance et tout acte de cruauté envers les animaux. « Jusqu’à présent nous avons pu prendre en charge tous les animaux qui nous ont été confiés, mais il va être difficile de poursuivre ce rythme sans aide » alerte Florian Chavignaud, toujours à la recherche de nouveaux bénévoles pour élargir sa communauté d’accueil. Grâce à l’association, ce sont pour le moment une quarantaine de chats, quatre chiens, deux ânes, un poney et deux chèvres qui sont aujourd’hui à l’abri du besoin.

Shutterstock

Pet’s Rescue France peut également compter sur le réseau de Solidarité-Animal pour l’aider dans ses différentes missions. « Grâce à la plateforme, nous avons pu bénéficier des offres de sociétés comme Hunimalis et la Normandise. Nous avons aussi contacté un bénévole, qui a collaboré avec nous à distance. Il a recensé tous les vétérinaires de la Creuse, créant une précieuse base de données pour notre travail » se réjouit Florian Chavagnaud.

Rester mobilisé

DR

Solidarité-Animal, à l’initiative de la journée mondial contre l’abandon organisée en juin, est particulièrement engagée aux côtés des refuges contre ce fléau concernant des milliers d’animaux. La deuxième édition de cette journée de mobilisation, qui s’est déroulée cette année en pleine crise sanitaire, a montré que les Français étaient massivement sensibilisés à cette cause. Un signe porteur d’espoir pour faire face à ces injustices, malheureusement encore trop nombreuses.

 

Cliquez sur ce lien pour contacter Pet's Rescue France