Article publié le 18 Septembre 2020 09:00:00
par Sophie CHAUDEY

Bénévoles, changez votre pseudo pour augmenter votre visibilité

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour être contacté par une association, personnalisez votre profil en indiquant votre nom ou en choisissent un pseudo qui vous ressemble.

La communauté Solidarité-Animal s’agrandit chaque jour un peu plus, et vous êtes déjà nombreux, associations, volontaires, entreprises, à être entrés en relation via la plateforme. Pour prendre part à cet élan, quelques bonnes pratiques sont à adopter dès votre inscription sur le site, notamment pour les bénévoles désireux d’apporter leur aide.

Ainsi, pour optimiser votre offre de service, soignez votre profil, qui est l’identité sous laquelle vous souhaitez vous présenter aux autres membres. Pour commencer, n’hésitez pas à changer votre pseudo ! Lors de votre inscription un identifiant vous est attribué automatiquement, sous forme de succession de lettres et de chiffres. Pensez alors à mettre à jour vos informations à travers la rubrique « espace volontaire » et l’onglet « votre compte membre ».

A partir de là, une fenêtre s’affiche, dans laquelle vous pouvez saisir un nouvel identifiant : soit votre nom et votre prénom, soit un pseudo. N’hésitez pas non plus à insérer une photo de profil, vous représentant vous-même, ou bien votre animal ou tout autre image qui vous plaît. Pour compléter le tout, pensez également à poster une ou plusieurs annonces parallèlement à votre profil permanent.

 

Une prise de contact plus sympa

Tous ces petits détails facilitent les échanges, comme en témoigne Olivia Ledoux, une volontaire inscrite sur la plateforme depuis août 2020 : « Un nom permet d’avoir une première impression de la personne.  Pour une prise de contact, c’est plus sympa de se présenter sous un prénom ou un pseudo que par un identifiant automatique qui ne signifie rien. C’est plus simple pour se reconnaitre, ça permet de se faire une première idée de la personne, de savoir à qui on a à faire. »

Pour Olivia Ledoux, l’expérience a été concluante. Désireuse de donner de son temps libre pour s’occuper d’animaux, notamment de chats, elle a pris contact via Solidarité-Animal avec les refuges près de chez elle. « J’ai trouvé l’association Asclaf (94) qui avait besoin de renfort. Après des premiers échanges en ligne, je m’y suis rendue et j’ai intégré leur équipe de bénévoles. J’y effectue des missions de nettoyage, de nourrissage, de câlinage et de jeux avec les chats. J’avais vraiment envie de travailler pour les animaux, donc je suis ravie. »

De belles surprises derrière les annonces

L’histoire ne s’arrête pas là. « L’équipe est très sympa, j’ai vite trouvé ma place poursuit Olivia. Et pour l’anecdote, j’y ai même retrouvé ma cousine, que je n’avais pas croisée depuis quatre ans ! Elle vivait au Canada avant de rentrer en France cette année à cause de la crise sanitaire. Installée en région parisienne, elle a décidé de devenir bénévole pour un refuge, et sans le savoir, nous avons contacté la même association ! »

 

Le refuge Asclaf a toujours besoin de bénévoles et de familles d’accueil. Cliquez ici pour découvrir l’association.